87 thoughts on “Sniper Soviétique – Ft NOTA BENE – Review d’uniforme

  1. Génial ! Attends……………………………………………………………………………………..mais c'est Nota Bene !

  2. Chouette vidéo! 2 petites questions cela dit: Ce que tu dis sur l'usage de la baïonnette améliorant les performances au tir me surprend, j'aurais eu tendance à dire qu'elle parasite le tir. Tu te bases sur quelle source?

    De plus, je me demande comment celle ci se fixe, je ne vois pas de tenon de baïonnette sur les nagant.

    Salutations d'un reconstitueur premier Empire!
    (ps: à la relecture, j'ai l'impression de sonner très Ayathollah, c'est pas l'intention dutout, je suis juste curieux^^)

  3. bayonet scabbards for the mosin nagant were not carried by Soviet soldiers. The bayonet was either left fixed (sometimes backwards so it doesn't get in the way), tucked into the belt or not carried at all.

  4. NÉO SVP LIS MON MESSAGE

    pour des uniforme, regarde sur internet CINÉ RÉGIE. Sérieusement regarde c'est en alsace à Strasbourg.
    Dsl le site n'est pas très complet. Mais j'ai parler avec une personne qui travail là bas et leurs magasin fait un peu près la taille d'un super marcher, il m'a dis que leur magazin et bien complet.

  5. Super vidéo ! Tu devrais présenter un uniforme après débarquement de la wermacht, c'est la qu'ils étaient le plus ingénieux pour se planquer 😉

  6. Nickel comme d'hab ! Et très intéressante participation de Nota Bene ! Noyeux Joël Néo plein de bisous !

  7. Super vidéo néo ! C'edt vraiment super on apprend plein de chose cotinur ainsi par contre les cartouchières orange 😬

  8. Ce Mosin a beau être une réplique, je n'y ai vu que du feu jusqu'à ce que tu souligne le fait que ce ne soit pas un vrai :O Crosse en bois j'imagine mais est-ce que les parties métalliques de l'original le sont aussi sur cette réplique ?

  9. Salut Néo ! Super vidéo ! J'avoue que je ne connaissais pas la chaîne "Nota Bene" jusqu'à maintenant ; il va falloir que j'aille y faire un tour, elle a l'air intéressante 🙂
    Pouce bleu comme d'hab !
    @+

  10. Salut Attention je doute que les snipers avez leurs cartouches en clip car les model a lunettes ne peuvent être rechargé avec clip la lunette gène
    moi je les mets en vrac ogives vers le bas

  11. Excellente vidéo 😉
    Pour ceux qui sont intéressés par les monde des Tireur d'Elite, vous pouvez lire le roman "Romeo Dog" de Stephen Hunter 😉
    => Ne le cherchez pas en neuf, il n'est plus édité depuis…. pioufff… longtemps Oo

    Vous avez peut être déjà visionné la MEEeeEERRrrrde (oups…. désolé…) de long métrage nommé "Shooter, Tireur d'Elite" qui est inspiré du livre
    => Oubliez le film, et sautez sur le roman ^^
    Si vous avez vu le film, quand vous lirez le livre, vous vous demanderez comment, par Jupiter et ses roubignoles, le premier chapitre n'a pas été inclus dans le film 😛

  12. Bonne presentatation comme d'habitude. Petite précision les troupes soviétiques n'avaient de fourreau pour baïonnette mosin durant la seconde guerre car il était prévu qu'elle soit portée sur l'arme en permanence.

  13. Le Jude Law Français lol , belle tenue mais j'ai un peu de mal avec les pantalons équestres tout gonflé sur coté. Putain Stalingrad est un film incroyable , déjà ca change pour une fois autre chose que les Américains . Des scénes terribles et marquantes , commissaire politique sur bateau et un autre avant assaut qui donne les ordres , le 1er prend le fusil l'autre les cartouches quand le 1er est tué le second ramasse le fusil. Mitraillage de ses propres troupes qui se replis , cruel et quel gachis

  14. Actually, the attached bayonet would make the gun heavier to the end of the barrel and spoil the gun's balance. For the sake of surviving the close-quarter encounters a sniper would carry a handgun (either military-issued M1895 and TT-33 or some other kinds of pistols like trophy guns or rarely-issued Mauser C96 versions) or/and a knife: mostly they were the NR-40 recon knives or engineer knives (same NR-40 without handguard and black paintjob), but sometimes they could be the knife bayonets of Kar98 and SVT or some more obscure things like a "knife of a canadian type" or finnish puukkos.

  15. néo tu pourrais faire une vidéo qui explique les grades russe début ww2 ? sur ce très bonne vidéo !

  16. En France il a quoi quelque millier de reconstitution historique. Chez moi en Belgique il a que quelque dizaines….

  17. Beaucoup prennent le film Stalingrad comme réference historique , ce film est bourré d'incohérence et de stupidité , ça reste un beau film.
    Bonne vidéo , bien détaillée.

  18. Chouette reconstitution.

    Permettez une contribution :
    on prononce "môzine" Nagant, et pas "mossine". La lettre cyrilique est "C", qui est l'équivalent de notre S mais n'a pas exactement le même son. La prononciation réelle ressemble au son "S" prononcée par une personne dyslalique (qui zozote).

    La baïonnette fait bel et bien partie de l'équipement standard du tireur d'élite et ça n'a aucun rapport au combat rapproché.
    La directive (dont le respect était à la discrétion de chaque officier commandant un groupe de combat) était d'utiliser tous les fusils, y compris chez les tireurs d'élite, avec leur baïonnette fixée en permanence, ceci justement parce qu'elle permet de "tendre" le canon (le terme est académique) et augmenter sa précision, notamment sur de longues séances de tir.
    Néanmoins, les TE russes se démarquaient justement de la troupe classique par leur abandon presque total de la baïonnette, ce parce que leurs armes étaient d'une toute autre précision – les Mosin-Nagant de TE étant spécifiquement fabriqués pour eux et avec un souci de précision – alors que, paradoxalement, les groupes de TE ont pratiqué intensivement le combat à très courtes distances.
    La troupe, quand à elle, utilisait la baïonnette même à longues distances pour justement resserrer leurs groupements, les Mosin-Nagant réguliers étant tout juste suffisamment précis pour du combat : groupement sur appui d'environ 100 mm de côté, soit 140 mm d'écart maximal, à 100 mètres de distance. Un résultat tout juste bon pour le service, même à l'époque – surtout à l'époque.

    Le Mosin-Nagant de tireur d'élite pré-1943 (j'explique plus bas pourquoi spécifiquement "pré-43") ne se caractérise pas par son montage latéral, lequel peut être fixé à n'importe quel modèle de Mosin-Nagant standardisé 91/30, mais par sa carcasse (son boitier de culasse) différente du modèle standard. En l'occurrence, le vôtre est un modèle standard 91/30 : les boitiers de culasse des modèles de tireurs d'élite sont octogonaux et le vôtre est arrondi, c'est donc un modèle de troupe ou de TE postérieur à la bataille de Stalingrad.
    Les Mosin-Nagant de TE étant des 91/30, ils devraient tous avoir des boitiers ronds mais la production a continué sur les stocks de pièces disponibles, donc des boitiers octogonaux (en vérité héxagonaux, mais le terme "octogonal" est utilisé en français par usage et est entériné), jusqu'à épuisement, ce qui est arrivé en 1936. Les fusils de TE étant parmi les premiers 91/30 fabriqués, ils étaient tous à boitiers octogonaux.

    La lunette n'est pas une PU, en tout cas pas si vous voulez reproduire Zaitsev. La lunette PU n'a été utilisée que sur les fusils auto (en l'occurrence, les SVT-38 et 40 et le AVS-36) jusqu'en 1943 où on l'a utilisée sur les Mosin-Nagant pour des raisons de simplicité, de robustesse et de coût. L'adoption du Mosin-Nagant à lunette PU comme armement standard du TE Russe date de fin 1942 et la logistique n'a pas pu apporter cet équipement à Stalingrad avant la fin de la bataille.
    Pas de lunette PU sur un Mosin-Nagant durant la bataille de Stalingrad, donc.
    La lunette correspondant à Zaitsev ou à n'importe quel tireur d'élite Russe utilisant un Mosin-Nagant avant le printemps 1943 est une PEM ou, éventuellement, une PE (devenues rares à l'époque suite au passage au standard PEM mais parfois encore en usage).
    Par ailleurs, justement, les lunettes PU ne peuvent être fixées qu'à des boitiers ronds et seulement aux versions dites "high wall", donc pas sur les boitiers octogonaux, donc pas sur un Mosin-Nagant de TE lors de la bataille de Stalingrad.

    Le Mosin-Nagant n'a pas été décliné qu'en deux versions courtes. J'en ai déjà trois en tête dans l'immédiat rien qu'en comptant les modèles russes (1907, 91/38 et 91/44. Je ne compte pas le fusil 91/10 qui était dit "court" mais a en vérité la même taille que le 91/30, le terme "court" étant relatif à l'époque, ni le modèle 91/59, qui n'est qu'une transformation de 91/30 pour en faire des 91/38) et chaque nation qui l'a utilisé a décliné le fusil en ses propres versions, y compris raccourcies.

    Je suppose que c'est dans votre cas une question de finances, mais on emporte DES grenades et pas qu'une seule, surtout chez les TE Russes qui combattaient de bâtiment en bâtiment. Selon les mots de Molotov, on n'entre jamais seul dans une pièce : on laisse d'abord entrer son plus fidèle compagnon, la grenade. Aussi, les TE posaient des pièges derrière eux pour limiter l'avancée de l'ennemi qui les avait éventuellement repéré et le moyen le plus simple de le faire est d'utiliser une grenade, une boite de conserve (ou une planche, une brique, des gravats) et une longueur de ficèle. La dotation en grenades était donc conséquente.

    Aussi, les TE et notamment à Stalingrad emportaient des armes plus efficaces à courte portée que le fusil d'infanterie : le PPSh 41, le PPD 40 et les pistolets automatiques étaient un standard et l'équipe de TE était théoriquement toujours accompagnée d'une équipe de soutien et défense équipée d'armes automatiques.

    Il vous manque aussi un monoculaire à visée déportée (modèle TP-4) ou une paire de jumelles. Vous pouvez utiliser des grenades Mill's Bomb britanniques, très fréquentes dans l'armée soviétique et dont Zaitsev lui-même témoigne avoir fait grand usage. Le couteau "SMERSH" est aussi un essentiel de l'équipement du TE soviétique de cette époque. On emportait aussi de préférence plusieurs gourdes par homme et de la nourriture, ainsi que des gants en laine.

  19. bonjour, je vis en russie alors j en profite pour vous envoyer quelques infos du cru ))
    https://www.youtube.com/watch?v=6UgLsQF8B3A
    https://www.youtube.com/watch?v=1mV67gMm48k

    http://www.warheroes.ru/hero/hero.asp?Hero_id=481

    et une petite sur une des femmes sniper
    https://www.youtube.com/watch?v=xEhXsutFwf8

  20. What language is he speaking!? I seriously can't understand a word, and YOuTube's subtitles/CC stuff are ridiculous and useless.

  21. je reve! la video est teeeeeellllleeeeeemmmmeeeeennnt bien! 😮

    merci beaucoup pour cette qualité rare!

  22. je trouve ton équipement très… flash (surtout les cartouchieres) mais la vidéo reste très interessante

  23. On le sait tous que Vassili Zaitsev n a jamais rencontré de major qui était école de tireur d 'élite blabla une Bonne propagande

  24. Pour voir des femmes snipeuse le filme résistance est vraiment pas mal (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=234497.html)

  25. Les snipers soviétiques sont caricaturés par la pravda, les scores ne correspondent pas aux nombre lamentable de pertes soviétiques en vie humaine… Je conseille le livre de Bruno Sutkus ou de Simö häyhä où les descriptions des soviétiques sont plus réels et beaucoup moins élogieuse

  26. Bonne vidéo! A noter que le fourreau cuir pour porter la baïonnette ne faisait pas partie de l'équipement réglementaire soviétique. Les soldats préféraient en effet la porter en permanence monté sur leur fusil … pour plusieurs raisons : pour ne pas perdre de temps à la monter en cas de combat rapproché, mais surtout pour ne pas la perdre. Car elle pouvait servir au démontage/remontage de l'arme. En cas de perte de la clé prévue à cet effet. Le port de la baïonnette au moment du tir améliore également la précision du tir. La plupart des fourreau de baïonnette était en dotation dans l'armée finlandaise.

  27. ça serait bien de faire une vidéo sur l'uniforme "Grand Froid" ou aussi appelé "Telogreïka" 😉

  28. Un jour, faudrait arrêter de se référer à ce film de merde qu'est Stalingrad (autant celui de 2001 que de 2013, d'ailleurs). Il pue la propagande anti-soviétique et libérale…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *